Voyage Guinée Conakry, Blog voyage

Visitez la Guinée



Booking.com

Trouvez un billet moins cher vers la Guinée

Ce ne sont pas les mines seulement que la nature a données à la Guinée. Ce ne sont pas les fleuves non plus. Le tourisme devait faire la fierté de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Il a un potentiel touristique riche et varié. Lorsqu’on sort de la capitale pour se rendre au pays profond, on se demande pourquoi les touristes ignorent ce merveilleux pays. De nos jours, la fréquentation touristique se chiffre à environ 100 000 visiteurs par an. Ce qui est très peu par rapport aux multiples potentialités de ce secteur. Contrairement à de nombreux pays d’Afrique qui font essentiellement du tourisme côtier, la Guinée peut développer un tourisme intérieur. Avec ses quatre régions naturelles disposant chacune de particularités qui lui sont propres, ce pays offre aux personnes qui le visitent pour la première fois une forte envie d’y retourner. Les diversités physiques et ethniques font de ce pays la « synthèse de l’Afrique occidentale ».

Dans ce billet, je vous emmène à la découverte de ce merveilleux pays, à travers quelques uns de ses sites. Certes, certains sont difficiles d’accès faute d’infrastructures routières adéquates mais ceux qui les visiteront ne seront pas déçus.

Cher lecteur, accrochez-vous et attachez votre ceinture. Allons-y par région naturelle !

Basse-Guinée

Située à l’Ouest du pays avec un accès direct à l’océan atlantique, la végétation de cette région est dominée par la mangrove. Son climat est plus ou moins humide. Elle est habitée majoritairement par les soussous auxquels s’ajoutent les communautés bagas, landoumas… On y pratique essentiellement de la pêche et de l’agriculture.

Sites à visiter :

L’Île d’Alcatraz, située au large de Boké, renferme l’une des plus grandes concentrations d’oiseaux marins de la côte ouest-africaine.
Au large de Conakry, nous avons les îles de Loos qui présentent des plages de sable blanc et fin.
À Boffa, Bel Air avec sa plage longue de 7 km de sable blanc et blond, bordée de cocotiers, est probablement la plus belle plage de l’Afrique de l’Ouest.
Baie de Sangareyah, caractérisée par une forêt de Mangrove.
Le fromager de Gomba, dans Kindia, a la forme humaine sous lequel passe une source « bénéfique ».
À Dubreka, parmi ses nombreux sites pouvant séduire les touristes, nous avons la Cascade de la Soumba au pied du mont Kakoulima.
image
Sur le littoral de la Basse-Côte, on y trouve également de nombreux sites négriers, dont Dominya et Farinyah dans Boffa et le pénitencier de Fotoba à Conakry.

Moyenne-Guinée ou Fouta Djallon
Constituée d’un massif montagneux, la température y est très faible. Sa végétation est composée de la forêt galerie et de la savane arborée et herbeuse. Elle est habitée essentiellement par les Peuls. L’agriculture et l’élevage sont les principales activités économiques de la population.
Sites à visiter :
Les chutes de Kambadaga, à Pita, pourraient être les plus belles du Fouta Djallon.
Les chutes de Sala, constituées par un affluent du fleuve Konkouré.
Le mont Badiar, dans Koundara, abrite le parc national de Niokolo Badiar.
Dalaba est sans doute celle qui présente plus de potentialités touristiques au Fouta Djallon. Sa forêt de sapins et son climat doux offrent un accueil inoubliable à ses visiteurs.
La chanteuse sud-africaine, Myriam Makeba, y a habité pendant son exil guinéen sous l’apartheid ; sa villa est encore là.
Le pont de Dieu, pont naturel dans le rocher.
La chute de Ditinn.
Le village de Fougoumba, la capitale religieuse du Fouta théocratique , n’attend que les visiteurs.
En séjour à Dalaba, n’hésitez pas aussi à faire un tour du côté de Kankalabé, c’est ma sous-préfecture natale.
À Mali Yimbering, la Dame du Mali au sommet du mont Loura.

La dame de Mali – Crédit photo : saidoudiallo1985 cc FLIKR
Haute-Guinée
Située au Nord-Est du pays, c’est le domaine de la savane. La température est plus élevée ici que dans les autres régions. Les principales ethnies sont les Malinkés, les Kourankos, les Djallonkés auxquelles s’ajoutent les Peuls… L’agriculture est la principale activité économique de la population. Cette région est traversée par les principaux fleuves qui arrosent l’Afrique de l’Ouest, notemment ceux venant du massif du Fouta Djallon.

Sites à visiter:
À Faranah, la source du fleuve Niger.
La caravane de la cité du Niger servait de refuge à la population en période de guerre.
La mosquée d’Elhadj Oumar Tall, à Dinguiraye, symbolise l’implantation de l’Islam dans cette partie du pays. Pello Waadjou, colline où le même Elhadj Oumar Tall s’était arrêté pour prier, sur la route de Dalifinin.
Niani, dans Mandiana, était la capitale du célèbre et prestigieux empire du Mali.
À Kankan, il y a la plage du fleuve Milo.

Crépuscule sur le fleuve (c) Milosylvatrop.canalblog.com
Guinée Forestière
Située au Sud-Est du pays, cette région a un climat sub-équatorial. La saison pluvieuse dure entre huit et dix mois dans l’année. Sa végétation est dominée par la forêt dense. Elle est sans doute la plus cosmopolite de toutes les régions. Les principales activités sont l’agriculture et l’élevage.

Sites à visiter:
À Guéckédou, les tombes des soldats anglais.
La forêt classée de Kouyo.
La plage de Nyabala, à Yomou, est une plage naturelle de sable fin.
Les crapauds de Mont Nimba et les chimpanzés de Bossou à Lola et la zone touristique du mont Nimba.
Autre raison qui peut encourager les touristes à visiter la Guinée, c’est le fait que la population est très accueillante, sans oublier la richesse de ses cultures.
NB : La liste des sites est loin d’être exhaustive; divers endroits du pays sont potentiellement touristiques. Il faut juste faire les aménagements nécessaires.

Source Par http://cireass.mondoblog.org/